BOBC

WIKINDX Resources

Chopelin, Paul und Tristan Martine (Hgg.): Le Siècle des Lumières en bande dessinée. De poudre et de dentelles. (Esprit BD.) Paris: Karthala, 2014. (341 S.) 
Added by: joachim (08/31/2015 02:52:45 PM)   
Resource type: Book
Languages: French
BibTeX citation key: Chopelin2014
Email resource to friend
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: Collection of essays, History comics
Creators: Chopelin, Martine
Publisher: Karthala (Paris)
Views: 12/232
Attachments  
Abstract
De L’île au trésor à Fanfan la tulipe, en passant par Le dernier des Mohicans, le XVIIIe siècle a servi de cadre à bon nombre de fictions littéraires et cinématographiques. La bande dessinée n’est pas en reste, en adaptant ces grands classiques ou en créant ses propres héros : Oumpah-Pah de Goscinny et Uderzo, Les Passagers du Vent de François Bourgeon, Giacomo C. de Dufaux et Griffo, L’Épervier de Patrice Pellerin, le Scorpion de Desberg et Marini, pour ne citer que les plus connus, vivent de folles aventures sur fond d’intrigues de cour, de guerres « en dentelles » et de révolutions.
Écrit par un collectif d’historiens, cet ouvrage explique comment cette période a pu inspirer scénaristes et dessinateurs du monde entier. Les « bonnes histoires » du roman populaire du XIXe siècle restent bien sûr une source d’inspiration indémodable, avec leur lot de pirates, de justiciers masqués et de contrebandiers, mais chaque auteur invente également son propre Siècle des Lumières, conforme aux attentes de son lectorat. Il y a le XVIIIe siècle misérabiliste de la bande dessinée militante, le xviiie siècle pieux de la bande dessinée catholique ou le XVIIIe siècle lubrique de la bande dessinée de charme. Cependant, depuis les années 1980, les stéréotypes classiques ne cessent d’être revisités par des auteurs désireux de détourner les codes habituels du genre : les séducteurs libertins se font plus mélancoliques, les personnages féminins sortent du cliché habituel de la marquise délurée ou de la paysanne exploitée, tandis que le surnaturel subvertit de plus en plus le traditionnel rationalisme des Lumières.
Ce volume s’achève par un grand entretien exclusif, illustré de documents inédits, avec le dessinateur et scénariste Patrice Pellerin, qui revient longuement sur son itinéraire artistique et sa prédilection pour le XVIIIe siècle, à travers notamment sa célèbre série L’Épervier.

Table des matières

Paul Chopelin: Introduction (5)

I. Paul Chopelin: À chacun ses Lumières
1. L’héritage du roman populaire (21)
2. De l’insouciance libertine à leçon philosophique (39)
3. Sombres Lumières (45)
4. Un déficit d’héroïnes ? (69)
5. Mages, démons et sociétés secrètes (89)
6. Une inépuisable boîte à fantasmes (105)

II. Inflexions iconographiques
7. Philippe Delisle: La traite négrière du XVIIIe siècle dans la Bande-Dessinée « franco-belge ». D’une image édulcorée à une vision historico-critique (121)
8. Clément Weiss: Les planches à découper ou la violence révolutionnaire au risque de l’esthétisation. Autour de la bande dessinée Le Ciel au-dessus du Louvre (147)

III. Figures
9. Aurore Chéry: Les images du roi de France (175)
10. Paul Chopelin: En passant par la case prison … (195)
11. Philippe Martin: Un clergé bien peu catholique (217)

IV. Regards d’auteurs
12. Aymeric Landot: De l’ombre à la frontière. Le XVIIIe siècle d’Hugo Pratt (241)
13. Tristan Martine: Faire revivre le XVIIIe siècle. Entretien avec Patrice Pellerin (267)

Paul Chopelin: Conclusion. Du réel à l’imaginaire … et vice-versa (329)

Auteurs (335)
Table des matières (339)


Added by: joachim  Last edited by: joachim
WIKINDX 6.4.10 | Total resources: 13545 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: Comicforschung-Bibliographie Stil (CFB)


PHP execution time: 0.02685 s
SQL execution time: 0.07334 s
TPL rendering time: 0.00185 s
Total elapsed time: 0.10204 s
Peak memory usage: 1.3073 MB
Memory at close: 1.2564 MB
Database queries: 65