BOBC     Bonner Online-Bibliographie zur Comicforschung

WIKINDX Resources

Baetens, Jan: "Abstraction et narration. Une alliance paradoxale (notes sur la bande dessinée abstraite)." In: Études de Lettres 3–4 (2013), S. 45–68. 
Added by: joachim (25 May 2014 16:03:23 Europe/Berlin)   
Resource type: Journal Article
Languages: französisch
DOI: 10.4000/edl.572
BibTeX citation key: Baetens2013e
Email resource to friend
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: Abstraktion
Creators: Baetens
Collection: Études de Lettres
Views: 4/215
Views index: 2%
Popularity index: 0.5%
Abstract
La récente vogue de la bande dessinée abstraite, tant en Europe qu’aux Etats-Unis, oblige à repenser la définition de l’abstrait, d’une part, puis à s’interroger sur les rapports entre abstraction et narration, d’autre part. Dans un premier temps, on tente d’élargir le concept d’abstraction, qu’il n’est pas possible de réduire à la seule non-figuration, insuffisante à rendre compte de la spécificité médiatique de la bande dessinée. Ensuite, l’exemple de Lambert Wiesing (voir Artificial Presence) aide à mieux construire les emplois possibles du concept d’abstraction. La troisième partie prend appui sur cette approche multiforme de l’abstraction pour examiner la manière dont l’abstraction, loin de s’opposer à la narration, y est intimement mêlée et comment il est possible de donner à l’abstraction une place dans l’analyse narrative, à l’intérieur comme à l’extérieur des bandes dessinées abstraites.
  
wikindx 5.7 ©2018 | Total resources: 12239 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: Comicforschung-Bibliographie Stil (CFB) | Database queries: 46 | DB execution: 0.24421 secs | Script execution: 0.25979 secs

PHP execution time: 0.01390 s
SQL connection time: 0.00015 s
SQL execution time: 0.24406 s
TPL rendering time: 0.00183 s
Total elapsed time: 0.25979 s
Peak memory usage: 1.7976 MB
Memory at close: 1.7464 MB